Annonces pour d’éventuels lecteurs

Comme le veut l’usage vous trouverez ici quelques articles, dits de fond, je l’espère documentés et réfléchis, mais aussi des incises plus immédiates et réactives. Donc:

1° Par souci exigeant de la libre expression j’ai décidé ce créer un avatar que je nomme PERSONA. Il pourra exposer, formuler, témoigner, présenter révéler ce que bon lui semble, sans contrôle ou censure de ma part. Il n’engagera que lui dans ses apparitions sur ce bloc-notes, toutes introduites par le patronyme fictif que je lui ai attribué.

2° De mon coté je souhaite pouvoir m’exprimer, promptement et brièvement, sur ce que j’éprouve intimement ou réagir aux vagues qui agitent le monde, ou à l’écume qu’elles font naître. Ces « articles » apparaitront comme: Notules H.S.

3°Enfin, au point (juin 2015) où je me trouve de mon parcours humain, je souhaite nourrir ce bloc notes de textes antérieurs, anciens ou plus récents, déjà publiés ou restés dans mes archives, comme autant de jalons , repères, ponctuations. Ces « papiers » ne seront pas présentés dans l’ordre chronologiques de leur rédaction ou de leur publication et apparaîtront comme:  Balises H.S.

13 réflexions au sujet de « Annonces pour d’éventuels lecteurs »

  1. Le bel été que tu décris dans ta campagne grignotée par la ville va à l’encontre des années de terreur que tu as connu et dont tu aurais pu être victime dans ce système ignoble dont l’état français faisait activement partie.

      1. Merci, chère Catherine, pour cette relance.

        Je travaille à de nouvelles réflexions sur la complexité du monde dangereux dans lequel nous vivons. Mais il est difficile de penser, harcelés que nous sommes par le bombardement de commentaires incompétents, inexacts et surtout très égocentrés des « politichiens », des » politocards » et autres « crétinomédias »…Deux livres à recommander pour élever un peu le niveau: Gilles Keppel « Terreur dans l’hexagone », Gallimard et Fethi Benslama « La guerre des subjectivités en Islam », Lignes.

  2. Ce blog est-il tombé dans l’oubli ? Pourtant, il semblait accueillant. « …Et l’herbe de l’oubli, ……croit éternellement… »
    Tout un éventail nous y est offert, vous donnez l’exemple d’une participation possible : témoignage de vie, mots d’humeur, biographies, analyses… articles philosophiques… Vous proposez à chacun d’écrire sous Persona ce qu’il a envie d’écrire. Mais est-ce que je me trompe ? Faut-il seulement laisser un commentaire sur les textes proposés par vos soins ? Que faire pour déposer un texte sous Persona ? Cette porte est-elle ouverte ? A qui ?
    Si cela entre dans vos propositions, j’ai un texte personnel, utilisé nulle part encore, que je mets à votre disposition et à votre jugement. C’est le témoignage d’une psychomotricienne des écoles primaires et maternelles formée en 1983-84 dans la Haute- Garonne.
    J’ai eu l’occasion de vous rencontrer il y a longtemps dans le cadre de mon travail, à l’I. R. M. de Ramonville. Par la suite, par rapport à un problème de notre adolescente, vous avez été très aidant et, en quelques mots, en me parlant d’appel, vous m’avez donné une clef. C’est avec d’autant plus d’intérêt que j’ai pris connaissance de votre blog (après une émission dédiée à Bernard Maris).
    Cette proposition de participation est liée au bon souvenir que j’ai gardé de vous.
    Sonia Caussinus.

    1. Cher correspondant,

      Je vous remercie pour vos encouragements et vous invite à participer en postant vos commentaires sur les articles de votre choix.

  3. C’est un beau blog – très riche. Je le découvre peu à peu. Peu à peu, car c’est un peu une forêt épaisse, voir un labyrinthe … on ne sait pas ou se trouve quoi, ni ce qu’on trouvera au prochain coin. Es prévu ainsi ?!?
    Tout en bas de la page, un maigre listing de quelques articles, or, il y en a beaucoup plus !! Pourquoi pas une structuration un peu plus lisible, un ordre de sujets (oui, je sais qu’il est limitant de « classer » – mais on peu classer sous plusieurs registres le même article !)

    Pour l’instant, je vais continuer d’errer (ce qui peut être une autre manière de « trouver ») … ;-)

    1. Le principe du bloc notes est chronologique. Mes contributions sont postées à la date où je les rédige, comme simples articles, ou comme balises H.S., ou comme notules H.S.ou comme plus privées dans « Persona ».

      Les commentaires des correspondants obéissent à la même convention et figurent à la suite du texte par eux chroniqué.

      Pour avoir une vue d’ensemble il faut aller à la toute dernière page du bloc notes où apparaissent les titres de tous les textes publiés.

  4. Bonjour Monsieur Sztulman: Psychologue d’orientation psychanalytique et astrologue (Les surréalistes que vous citez souvent la pratiquaient), j’aimerais vous soumettre cette réflexion: Dans la mythologie, Ouranos est le fils incestueux de Gaïa (la terre). Uranus est la planète des révolutions (découverte à la révolution française et au moment de l’indépendance des Etats-Unis). C’est la planète de la création, du génie, des coups de théâtre, de l’audace, de la créativité, de la liberté,…. Mais, c’est aussi la planète de l’homosexualité (drapeau arc-en-ciel), de la paranoïa, du gigantisme, des grattes-ciel, de l’ultra-libéralisme, des manipulations génétiques (GPA, PMA,…généticien plus fort que Dieu,..). Saturne (Chronos) son fils ne supporte plus sa suprématie car il occulte la lumière (le politiquement correct). Saturne, c’est le sevrage, la castration, le temps, la réalité (le retour des réacs). Il châtre son père et met de l’ordre dans les saisons (je m’adresse aux écologistes,…). Au pire, nous assisterons au retour du nazisme et de l’extrême-droite article de madame Jeanine chasseguet Smirgel sur le film Cabaret dans Oedipe et Psychanalyse d’aujourd’hui)). Au début de la guerre quarante (septembre 39 plus précisément), Uranus est dans le signe du taureau (en chute). En 2018, Uranus entre dans le signe du taureau.

    1. Je ne suis pas assuré du sens de votre contribution mais je ne censure jamais. Je vous remercie pour votre contribution.
      Toutefois je préfère la vigilance engagée au pessimisme apocalyptique .

Répondre à Henri Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>